Bio

Alice Esposto est née en 1987 à Lobbes, cité médiévale belge.

Lobbes viendrait du latin Laubacum, le ruisseau. Née dans un ruisseau dans les bois, de parents méditerranéens, il était évident que l’artiste suivrait la voie buissonnière, celle des arts et des fées.

Ce qu’elle préfère, c’est raconter des histoires, avec la complicité de matériaux comme le papier, l’argile, le dessin ou encore la performance.

Rien pour moi qui ne soit pas pour les autres. C’est dans cet esprit que l’artiste crée ses masques et ses multiples entités, comme autant de véhicules de l’émotion. En déposant ses émotions à travers son travail, elle les dépose aussi face aux autres, et invite au dialogue.

L’artiste invoque son goût pour la psychanalyse, ses 25 ans d’expérience de la danse et de la scène, et sa pratique quotidienne de dessin et de poésie pour créer un monde qui parle le langage du cœur et des symboles.

%d blogueurs aiment cette page :